Laksa d’espadon

IMG_1021Le laksa est l’un de mes plats préférés. Il me rappelle mon premier voyage à Vancouver, lorsque ma soeur y habitait. Elle était venue me chercher à l’aéroport et l’odeur de l’air m’avait frappée. Ça sentait la mer, le sel, le vent. Pourtant, l’odeur était différente de celle qu’on retrouve sur la côte est.

En arrivant à la maison, mon beau-frère Jeremy avait préparé le repas. Une espèce de soupe au lait de coco et au cari vert, avec des tonnes de légumes et des crevettes. C’était mon baptême du laksa. Et de la cuisine thaï familiale.

C’est un met extrêmement versatile: on y met les légumes qu’on veut, on peut y ajouter de la viande, des fruits de mer, du poisson, on peut le manger presque en soupe, ou, comme ici, comme un plat en sauce.

Dans les marchés asiatiques, vous trouverez des poissons surgelés nettement supérieurs, sur le plan de la qualité, à ceux qu’on retrouve dans nos épiceries, et souvent à meilleur marché. À moins que vous ne viviez sur la côte ouest, évidemment. Parce que là-bas, c’est le festival des fruits de mer et des poissons à l’année. Cette recette a été faite avec des darnes d’espadon, mais vous auriez pu choisir du poulet, des crevettes, ou même du saumon.

INGRÉDIENTS (2 à 3 personnes)

1 tasse de riz au jasmin – 2 darnes d’espadon, décongelées et coupées en cubes d’environ 2cm de côté – 1 poivron jaune, rouge ou orange en fines juliennes – 1 courgette tranchée en demi-lunes – 2 carottes en tranches minces – 2 ou 3 branches de céleri en tranches – 1 boîte de champignons de paille – 2 à 3 c. à soupe de pâte de cari vert – 1 boîte de lait de coco – poivre du moulin – basilic thaï (pour décorer, si vous en avez).

IMG_1020Champignon de paille.

Vous en trouverez en boîte, tranchés ou entiers, dans toutes les épiceries asiatiques ainsi que dans plusieurs épiceries conventionnelles. N’est-ce pas qu’ils sont mignons, tout habillés? Ils ont un petit goût qui rappelle un peu celui de la chataîgne d’eau.

PRÉPARATION

Dans une grande poêle à fond épais, faites dorer le poisson dans un peu d’huile, sans qu’il soit complètement cuit. Réserver.

Ajouter les légumes, que vous ferez sauter rapidement, puis l’espadon. Ajoutez la pâte de cari et le lait de coco, mélangez et laissez frémir afin de terminer la cuisson du poisson. Rectifiez l’assaisonnement. L’espadon, une fois cuit, a une texture qui s’apparente un peu à celle du poulet.

Servez sur du riz au jasmin en arrosant généreusement de sauce.

Publicités

A propos anmrblgr

Je dois suivre, pour quelques semaines, une diète très contraignante. Non seulement je dois bannir le gluten et le lactose, mais également plusieurs fruits, légumes et autres aliments qui font habituellement partie de mon alimentation quotidienne. Qu'à cela ne tienne! Plutôt que de me rouler en boule en pleurant pour mon fromage perdu, j'ai décidé d'en profiter pour explorer de nouvelles recettes, découvrir de nouveaux aliments et revisiter mes classiques. J'espère que ce blog saura vous inspirer un peu!
Cet article, publié dans Poisson et fruits de mer, Sauces, Tout-en-un, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s