Potage à la courge et au gingembre

Elle m’observait en silence depuis des semaines. Installée dans un coin sombre, elle était tapie, tranquille, en attente. Je lui jetais parfois un coup d’oeil, mais la plupart du temps je faisais comme si elle n’était pas là. Je préférais nier son existence. Elle, elle restait patiente. Savait qu’un jour, je finirais bien par me souvenir de sa présence et que je lui ferais les honneurs qu’elle méritait. Ma courge butternut…

Je ne sais pas pour vous, mais il m’arrive, pleine de bonne volonté, d’acheter des courges en me disant « potage! », « purée! », « cubes grillés! ». Je les pose là, bien à la vue, en attendant le bon moment, la bonne inspiration… jusqu’à ce que je ne les vois plus.

IMG_1003Ah! Mais aujourd’hui, j’ai vu! Et j’ai eu une idée, j’ai eu une envie, celle de marier le goût automnal de la courge avec celui, printanier, de la coriandre. Courge, coriandre, j’ai tout naturellement pensé gingembre et citronnelle, et le résultat, vous l’aurez si vous lisez. Je me suis moi-même surprise à redécouvrir les possibles de la courge butternut, tout en gardant ça simple, comme on dit.

INGRÉDIENTS (pour 4 à 6 personnes)

1 courge butternut en cubes – 1 patate douce de bonne grosseur, en cubes – 1 branche de citronnelle fraîche – 1 racine de persil (facultatif, mais bien meilleur!) – 2 ou 3 c. à soupe de gingembre frais haché – 1/2 tasse de coriandre hachée – 2 piments oiseau épépinés et hachés – 1 lime (son zeste et son jus) – 1 litre d’eau – sel et poivre du moulin.

PRÉPARATION

Préchauffez le four à 350°F et étalez les cubes de courge sur une plaque couverte d’un papier parchemin. Enfournez pendant environ 45 minutes, ou jusqu’à ce que les cubes de courge cèdent à la fourchette (difficile de résister, à ce stade, à en manger quelques uns). À mi-cuisson, vous pouvez les retourner pour qu’ils grillent uniformément. La cuisson de la courge au four plutôt que dans l’eau met vraiment en valeur son goût de noisette.

Pendant que la courge sue au four, amenez le litre d’eau à ébullition, en y ajoutant la branche de citronnelle et la racine de persil. Faites cuire les cubes de patate douce dans cette eau, qui deviendra votre bouillon de potage.

Entre-temps, mélangez ensemble la coriandre, le zeste de lime, le piment oiseau et le jus de lime pour faire une sorte de gremolata.

Lorsque la courge et la patate douce sont cuites, passez les au robot avec le mélange de coriandre en y ajoutant graduellement le liquide de cuisson jusqu’à ce que la consistance vous plaise. Personnellement, je préfère mes potages assez liquides. Salez et poivrez au goût. Vous pourriez aussi bien ne pas ajouter de liquide du tout et ainsi avoir une bonne purée au menu.

Le résultat, en tout cas, est un potage goûteux et punché, juste assez piquant et surtout tout doux pour votre système, sans aucune matière grasse ajoutée.

Comme dirait l’autre, vous m’en donnerez des nouvelles!

Publicités

A propos anmrblgr

Je dois suivre, pour quelques semaines, une diète très contraignante. Non seulement je dois bannir le gluten et le lactose, mais également plusieurs fruits, légumes et autres aliments qui font habituellement partie de mon alimentation quotidienne. Qu'à cela ne tienne! Plutôt que de me rouler en boule en pleurant pour mon fromage perdu, j'ai décidé d'en profiter pour explorer de nouvelles recettes, découvrir de nouveaux aliments et revisiter mes classiques. J'espère que ce blog saura vous inspirer un peu!
Cet article, publié dans Soupes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s